Ressources

Les politicienNEs, les chefs religieux, les féministes fondamentales, les groupes abolitionnistes et les organisations de lutte contre la traite humaine véhiculent depuis longtemps de fausses informations sur le travail du sexe et les travailleurSEs du sexe dans le but d’abolir le travail du sexe.

Les politicienNEs, les chefs religieux, les féministes fondamentales, les groupes abolitionnistes et les organisations de lutte contre la traite humaine véhiculent depuis longtemps de fausses informations sur le travail du sexe et les travailleurSEs du sexe dans le but d’abolir le travail du sexe. L'amalgame entre le travail du sexe, la traite et l'exploitation est à l'origine de la mésinformation sur le travail du sexe.