Ressources

Ces dernières décennies, la traite des personnes a fait l’objet d’une attention grandissante sur la scène internationale, un phénomène qui résulte principalement de la mise en œuvre des traités internationaux de lutte contre la traite, de la pression exercée par les féministes fondamentales et les groupes abolitionnistes et d’une réaction à l’augmentation des migrations de travail dans le monde.

La stigmatisation véhiculée par la société et les cadres juridiques punitifs entravent les droits des populations clés à élever une famille sans avoir à subir ni ingérence ni discrimination. Les expériences des groupes de populations clés (hommes gays et bisexuels, autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, usagerÈREs de drogues, travailleurSEs du sexe et personnes transgenres) sont diverses et variées et dépendent du degré de criminalisation, de stigmatisation et de discrimination mais aussi de facteurs propres à l’individu tels que son statut socioéconomique, son genre, sa race et son état de santé. En tant que parents, les membres des populations clés rencontrent néanmoins les mêmes types de problèmes.

NSWP denounces the harassment, arrests and detention of sex workers as part of the recently launched ‘Ujana’ programme in the Democratic Republic of Congo.

Le 13 avril 2016, la France adoptait la loi « visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées », devenant ainsi le deuxième pays de l’Union européenne à sanctionner les clients des travailleur.se.s du sexe. Depuis, deux chercheurs, Hélène Le Bail et Calogero Giametta, en collaboration avec 11 associations ont mené une enquête afin de documenter les impacts de cette nouvelle législation sur la santé, les droits et les conditions de vie des travailleur.se.s du sexe en France.

Cette note d’information de NSWP apporte des informations concernant deux lois – « Stop Enabling Sex Traffickers Act » (SESTA) et « Allow States and Victims to Fight Online Sex Trafficking Act » (FOSTA), qui criminalisent les plateformes en ligne que les travailleurSEs du sexe utilisent pour promouvoir leurs services et échanger des informations avec d’autres travailleurSEs du sexe, notamment dans l’objectif de garantir leur sécurité.

On trouvera dans ce document:

Un nombre grandissant de pays ont commencé à mettre en œuvre la réforme des lois sur le travail du sexe pour « mettre fin à la demande de sexe rémunéré » et criminaliser l’achat de services sexuels ou l’envisagent.

Ce Guide futé s’inspire de l’outil de plaidoyer de NSWP sur le « modèle suédois », et s’intéresse aux préjudices que le modèle nordique a pu causer aux travailleurSEs du sexe dans les pays où il a été introduit. Il se base sur les expériences des membres de NSWP, sur leurs contributions, sur des entretiens approfondis et sur des études de cas rassemblées lors d’un processus de consultation. L’objectif de ce Guide futé est de servir d’outil aux adhérents de NSWP et aux défenseurs des droits des travailleurSEs du sexe pour contester activement les projets d’introduction du modèle nordique dans leur pays.

Cette ressource est un guide communautaire relatif au document de politique générale intitulé L’impact de la criminalisation sur la vulnérabilité des travailleurSEs du sexe au VIH et à la violence. Ce guide explique brièvement de quelle manière la criminalisation accroit la vulnérabilité des travailleurSEs du sexe au VIH et à la violence. Il offre aussi des recommandations pour une décriminalisation totale du travail du sexe, une étape essentielle à l’amélioration des vies des travailleurSEs du sexe.

Ce document de politique générale examine l’impact des lois qui criminalisent le travail du sexe. Il reflète les données collectées lors d’une consultation menée en ligne auprès des membres de NSWP. Ce document examine l’impact de la criminalisation à trois moments distincts : la surveillance et le contrôle policier des travailleurSEs du sexe avant les arrestations, les interactions avec le système judiciaire et, la libération et le retour dans la communauté. Ce document aborde les divers domaines du droit et les pratiques des forces de l’ordre qui ont un impact disproportionné sur les travailleurSEs du sexe, notamment les lois sur l’immigration, le contrôle policier des espaces publics, les lois anti-LGBTQ, la criminalisation du VIH et les codes religieux.

Ce document décrit les différents cadres législatifs (y compris les cadres réglementaires oppressifs), qui oppriment et criminalisent le travail du sexe et les travailleurSEs du sexe. Il donne aussi un aperçu des principes communs à tous les membres du NSWP et du jargon qui sont utilisés pour militer pour les réformes législatives qui permettront aux droits humains et aux droits du travail des travailleurSEs du sexe d’être respectés et protégés. 

NSWP se félicite du lancement aujourd'hui de la «Prévention et traitement du VIH et d'autres infections sexuellement transmissibles pour les professionnelles du sexe dans les pays à revenu faible et intermédiaire: recommandations pour une approche de santé publique». Les orientations ont été élaborées conjointement avec l'OMS, le FNUAP, l'ONUSIDA et le NSWP qui ont mené l'enquête qualitative sur les valeurs et les préférences des travailleurs du sexe concernant les interventions envisagées.

Ceci est un guide communautaire sur L’impact réel du modèle suédois sur les travailleurSEs du sexe: Outil de plaidoyer, une collection de documents sur le modèle suédois. Elle peut être utilisée pour contester la promotion généralisée de cette approche juridique et politique nuisible à la réglementation du travail du sexe.
Download this resource:
Cette boîte à outils de plaidoyer est une collection de huit fiches factuelles et des outils de plaidoyer sur le modèle suédois. Il peut être utilisé pour contester la promotion généralisée de cette approche juridique et politique préjudiciable à la réglementation du travail du sexe.
Download this resource: , , , , , , , ,