Ressources

Cette note d’information de NSWP apporte des informations concernant deux lois – « Stop Enabling Sex Traffickers Act » (SESTA) et « Allow States and Victims to Fight Online Sex Trafficking Act » (FOSTA), qui criminalisent les plateformes en ligne que les travailleurSEs du sexe utilisent pour promouvoir leurs services et échanger des informations avec d’autres travailleurSEs du sexe, notamment dans l’objectif de garantir leur sécurité.

On trouvera dans ce document:

Un nombre grandissant de pays ont commencé à mettre en œuvre la réforme des lois sur le travail du sexe pour « mettre fin à la demande de sexe rémunéré » et criminaliser l’achat de services sexuels ou l’envisagent.

Ce Guide futé s’inspire de l’outil de plaidoyer de NSWP sur le « modèle suédois », et s’intéresse aux préjudices que le modèle nordique a pu causer aux travailleurSEs du sexe dans les pays où il a été introduit. Il se base sur les expériences des membres de NSWP, sur leurs contributions, sur des entretiens approfondis et sur des études de cas rassemblées lors d’un processus de consultation. L’objectif de ce Guide futé est de servir d’outil aux adhérents de NSWP et aux défenseurs des droits des travailleurSEs du sexe pour contester activement les projets d’introduction du modèle nordique dans leur pays.

Cette ressource est un guide communautaire relatif au document de politique générale intitulé L’impact de la criminalisation sur la vulnérabilité des travailleurSEs du sexe au VIH et à la violence. Ce guide explique brièvement de quelle manière la criminalisation accroit la vulnérabilité des travailleurSEs du sexe au VIH et à la violence. Il offre aussi des recommandations pour une décriminalisation totale du travail du sexe, une étape essentielle à l’amélioration des vies des travailleurSEs du sexe.

Ce document de politique générale examine l’impact des lois qui criminalisent le travail du sexe. Il reflète les données collectées lors d’une consultation menée en ligne auprès des membres de NSWP. Ce document examine l’impact de la criminalisation à trois moments distincts : la surveillance et le contrôle policier des travailleurSEs du sexe avant les arrestations, les interactions avec le système judiciaire et, la libération et le retour dans la communauté. Ce document aborde les divers domaines du droit et les pratiques des forces de l’ordre qui ont un impact disproportionné sur les travailleurSEs du sexe, notamment les lois sur l’immigration, le contrôle policier des espaces publics, les lois anti-LGBTQ, la criminalisation du VIH et les codes religieux.